Mon métier, téléprospecteur

Le préfixe « télé » indique que tout ce que fait un téléprospecteur se fait à distance. Il est chargé de vendre des produits ou bien des services, de conseiller une clientèle voir même de la fidéliser. Pour cela il va utiliser divers moyens : le téléphone, les mails, le courrier, les SMS, etc.

Il peut prendre en charge des appels aussi bien entrants que sortants pour ce faire. Dans le cadre de la vente il cherche à présenter une offre sur mesure à chacun de ses clients, mais également à en trouver de nouveaux en démarchant une liste de clients potentiels. Un téléprospecteur peut également répondre aux questions de clients portant sur leurs abonnements, leurs services souscrits, ou bien concernant un nouveau besoin à satisfaire

Les qualités et compétences du téléprospecteur

Le téléprospecteur est une personne polyvalente qui doit être en mesure de gérer ses différentes tâches. Il possède un bon contact client, et est toujours à l’écoute. De plus il est patient et garde son sang-froid en toutes circonstances. Il n’hésite pas à faire preuve de diplomatie afin de désamorcer une situation conflictuelle Enfin, il cherche toujours à user de persuasion pour maximiser ses ventes, néanmoins sans tomber dans l’excès ou le harcèlement.

Il est évident que pour exercer ce métier, être à l’aise au téléphone est primordial. Le téléprospecteur possède une bonne connaissance de l’entreprise qu’il représente, et se constitue au préalable un bon argumentaire afin d’être toujours paré pour répondre aux questions. L’aisance à l’écrit est également très importante : en effet il échange des mails, mais aussi des SMS, voir des courriers en plus de mener des conversations téléphoniques. Le téléprospecteur doit donc maitriser la syntaxe et l’orthographe de la langue française.

Réactivité est le maitre-mot de la profession. En effet le temps de conversation étant limité, il s’agit de comprendre rapidement une demande client, de l’interpréter en fonction du besoin, puis d’apporter une réponse claire et détaillée.

Le téléprospecteur possède une connaissance complète et perfectionnée de tous les outils informatiques dont il doit se servir au quotidien.

Devenir et être téléprospecteur

Le téléprospecteur peut être amené à travailler pour plusieurs secteurs tels que :

  • La presse
  • Le sport
  • La santé et les actions sociales
  • Les assurances
  • L’informatique et les télécommunications

Il exerce son métier depuis ce que l’on appelle un centre d’appel (pour connaître tout le fonctionnement de ces centres rendez-vous sur cet article).

Pour devenir téléprospecteur le niveau bac minimum est requis. Celui-ci est préférablement du domaine commercial. Un bac +2 (BTS ou DUT) , voir même bac +3 peuvent être un plus afin d’évoluer plus rapidement et d’obtenir plus de responsabilités. Il n’existe pas précisément de diplômes préparant à ce métier, mais ceux pouvant le plus se rapproche des tâches qui sont assignés à un téléprospecteur sont les suivants :

  • Bac professionnel vente ou commerce
  • Mention complémentaire assistance, conseil, vente à distance
  • BTS MUC (Management des unités commerciales)
  • BTS NRC ( Négociation et relation client )
  • DUT Techniques de commercialisation
  • Licence professionnelle métiers du marketing opérationnel